Un Mandala dansé et sonore

  • Spectacle très jeune et tout public, 0 à 100 ans
  • Genre : Danse et musique
  • Durée 25 min
  • Spectacle suivi d’une rencontre autour des instruments et de la danse indienne

À l’intérieur du mandala, la danseuse et le musicien, nous convient à ressentir avec eux, des impressions, de petites touches épicées.

Du bout des doigts, la danse des mains des mudras avec ses animaux et ses fleurs ouvre un livre d’images en mouvement.
Les tissus et couleurs du Sari se déploient pour dessiner une femme ou une déesse ?
S’emballent sous nos yeux dans un surprenant rituel les rythmes des nagaras et des grelots aux pieds.
Se constitue un temple coloré, écrin aux sensations visuelles et sonores.

Teaser : https://spectacle-kolam.fr/spectacle-kolam-en-video/

Équipe artistique

Maëlle Pencalet, chorégraphe et danseuse.

Elle aime être dans sa bulle de créativité, seule ou accompagnée, créer des spectacles, improviser dans la nature, amener les autres à trouver leur propre danse, voyager à la recherche de danses sacrées…

Julien Coste, musicien, arrangeur.

Il s’est formé à la musique, comme Maëlle pour la danse, au gré de ses voyages, auprès de maîtres en Inde. Il apporte les sons rares de ses instruments venus d’ailleurs, les flûtes bansuri et hulusi, la guimbarde, le santoor et le handpan, au sein de divers projets artistiques, le groupe OLOji, la Compagnie Cercle de Feu, …

Fanny Vandendriessche, metteur en scène.

Elle a effectué un parcours foisonnant dans les métiers du spectacle vivant en oeuvrant au développement culturel de maints lieux et projets. Elle revient avec bonheur à son premier élan, la création, à travers la mise en scène et bientôt la réalisation d’un documentaire.

Distribution

  • Conception : Maëlle Pencalet, Julien Coste et Fanny Vandendriessche
  • Chorégraphie, interprétation : Maëlle Pencalet
  • Création musicale, interprétation : Julien Coste
  • Mise en scène : Fanny Vandendriessche
  • Regard extérieur chorégraphe : Charlotte Nico
  • Technique, création lumière : Samuel Chari
  • Production, diffusion : Fanny Vandendriessche
  • Administration : Association Lumière d’ombre

Crédits

  • Photos : Yann Lopin – Photographe.
  • Vidéos : Sylvain Bresson – Le petit remorqueur.

Mentions

Avec le soutien de la Ville de Concoret / du Pôle Culturel – Ploërmel Communauté / du Triangle – cité de la danse – Rennes / du Petit remorqueur / de l’association Lumières d’ombres.

Accueil / Technique

  • Jauge en séance scolaire : une à deux classes
  • En séance tout public : 100 à 150 personnes
  • 2 à 3 représentations par jour : 3 dans l’idéal, 2 le matin et 1 l’après-midi.

Format hors lieux de spectacle :

Ecoles, médiathèques, crèches, RIPAM, accueils de loisirs…

Espace minimum d’installation au total (public compris) : 10m / 5m (adaptation possible en
fonction de l’espace et du nombre de spectateurs)
Dimension espace scénique : demi-cercle de 5m d’ouverture / 6m de profondeur.

Spectateurs autour du demi-cercle (2m de distance version covid).

Durée d’installation : environ 1h30, démontage : 1h

Format théâtres :

Dimension plateau ou espace nécessaire : 8m /10m (comprenant l’espace de jeu et du public, adaptation possible en fonction de l’espace et du nombre de spectateurs).

Dispositif technique mis en place par notre régisseur.

Tarif sur demande, dégressif pour plusieurs représentations

Contact

Fanny VANDENDRIESSCHE 06 33 87 26 35 || contact@compagnie-terrain-vague.fr